• declicphototricastin@gmail.com

Janvier 2018 – Atelier Débutants – 8 – Bokeh/Fumée/Zooming

Janvier 2018 – Atelier Débutants – 8 – Bokeh/Fumée/Zooming

Atelier Bokeh/Fumée/Zooming :

 

Zooming :

C’est un effet relativement simple à faire (mais qui demande un peu d’entrainement). L’image, avec cet effet, a un centre plus ou moins net et sa périphérie est de plus en plus floue. Ce flou est plus ou moins important en fonction de la vitesse d’obturation et de la plage de zoom utilisée. En d’autres termes, on va, en même temps que l’on déclenche, changer la focale de l’objectif, en passant d’un plan serré sur le sujet à un plan large (on dézoome).

C’est donc ces deux facteurs qui vont déterminer le résultat final : vitesse d’obturation et vitesse pour dézoomer. En jouant sur ces les deux paramètres, on obtient un flou plus ou moins grand ( cela dépend de la plage de focale utilisée) et plus ou moins intense.

Cet effet permet principalement de diriger le regard sur le centre de la photo, en créant une sorte de tunnel flouté pour le regard. Il donne aussi parfois une connotation abstraite à l’image.

 

Bokeh : voici un lien pour vous aider à réaliser des bokehs

https://www.nikon.fr/fr_FR/learn-and-explore/photography-articles.tag/learn_and_explore/photography_articles/bokeh-for-beginners.dcr

 

Fumée :

Voici quelques conseils pour faire des photos de fumée :

Matériel :

  • Un fond noir : En utilisant un fond noir, vous obtiendrez un bon contraste entre la fumée et le fond. Elle se détachera ainsi plus facilement de ce fond, ce qui vous donnera plus de détails. Utilisez un tissu tendu car il absorbera plus la lumière qu’un autre matériau.
  • Une source de lumière Photographier de la fumée nécessite une source de lumière puissante. Utilisez un flash déporté s’avère être la meilleure solution.
  • Un trépied

Les réglages :

  • La sensibilité ISOAfin d’éviter que le bruit ne vienne détruire les détails de la fumée, mettez la sensibilité ISO sur sa valeur la plus faible (100 ou 200 ISO suivant votre matériel, ou même 50 ISO pour du plus haut de gamme).
  • L’ouverture : Utilisez une ouverture comprise en F/8 et F/11 afin d’obtenir un bon compromis entre lumière et profondeur de champ.
  • La mise au point : Vous devrez effectuer votre mise au point en mode manuel à l’aide du bouton sur votre objectif ou dans les réglages de votre appareil suivant votre matériel.
  • La vitesse d’obturation : Afin d’éviter des problèmes de synchronisation avec le flash, il faudra utiliser une vitesse comprise entre 1/160s et 1/200s.
  • L’installation : Installez votre fond noir. Le tissu ne doit avoir aucun pli. Installez le flash de façon à ce qu’il éclaire la fumée sans éclairer le fond noir, tout en faisant attention à ne pas trop le diriger vers l’appareil photo.
  • Faites votre mise en point en mode manuel sur la fumée. Une fois ceci fait, vous ne devrez normalement plus y retoucher. Il faudra ajuster l’emplacement du flash ainsi que les réglages en fonction des résultats que vous obtiendrez

 

Animateurs : Béa, Brigitte et Djipi

Editeur